Les libéraux de Trudeau enverront 2,544 milliards de dollars de plus en frais d’intérêts sur la dette aux banquiers et aux créanciers étrangers

Justin Trudeau n’est pas ce qu’il prétendait être, et nous savons maintenant que son programme est à son image.

Les libéraux de Trudeau ne tiennent pas compte de l’augmentations des frais d’intérêts de la dette publique provoquées par leur déficit sans fin.

Au total, le programme libéral Trudeau enverra 2,544 milliards de dollars de plus aux banquiers et aux créanciers étrangers pour payer leurs dépenses incontrôlées.

Le directeur parlementaire du budget (DPB) a offert à toutes les parties des outils d’évaluation des coûts pour déterminer les changements aux frais d’intérêts de la dette publique. De toute évidence, les libéraux de Trudeau n’ont pas utilisé ces outils ou ils ont délibérément omis les chiffres de leur plan financier.

De plus, un certain nombre de promesses libérales de Trudeau n’ont pas été chiffrées par une analyse indépendante :

  • Régime d’assurance-médicaments;
  • Émissions nettes zéro d’ici 2050;
  • Affecter un médecin de famille à chaque Canadien;
  • Réduire de 10 % les frais de garde après l’école;
  • Internet haute vitesse partout au pays;
  • Congé familial payé garanti.

Avec la publication de leur programme, les libéraux de Justin Trudeau doublent leur déficit sans fin qui menace les programmes sociaux, comme les soins de santé et l’éducation, dont nous dépendons tous.

Si Justin Trudeau et les libéraux sont réélus, ils feront ce qu’ils ont fait la dernière fois et augmenteront vos impôts pour payer leurs dépenses incontrôlables.

Informations complémentaires :

  • Les promesses électorales de Justin Trudeau, ajoutées à son déficit actuel, représenteraient 100 milliards de dollars de nouvelles dettes;
  • Son déficit atteindra 27,4 milliards de dollars en 2020;
  • La dette totale à la fin du deuxième mandat de Justin Trudeau serait de plus de 800 milliards de dollars.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous? Les dépenses continues de Justin Trudeau menaceront la qualité de nos programmes sociaux et de santé. Il sera forcé d’augmenter les impôts pour payer sa dette et son déficit sans fin.

Pour payer seulement la moitié du déficit de Justin Trudeau (14 G$), il lui faudrait soit :

  • Augmenter la TPS de 2 %; ou
  • Faire passer le taux de la première tranche d’imposition de 15 % à 19 %; ou
  • Faire passer le taux de la deuxième tranche d’imposition de 20,5 % à 27 %.