Ottawa (Ontario) – L’honorable Erin O’Toole, chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, émet la présente déclaration avant la discussion téléphonique entre Justin Trudeau et le président Biden :

« Nous savons que nous avons besoin de vaccins pour contourner cette pandémie et assurer notre avenir, mais Justin Trudeau et les libéraux continuent d’abandonner les Canadiens pendant cette crise. Au cours de la réunion d’aujourd’hui, Justin Trudeau doit demander au président Biden si nous pouvons commencer à recevoir des vaccins fabriqués par notre plus puissant allié, les États-Unis.

« À l’heure où nos deux pays doivent se concentrer sur le retour au travail et à la normale après la crise de la COVID-19, Justin Trudeau doit montrer aux Canadiens qu’il défendra nos intérêts et nos emplois.

« Aujourd’hui, le Comité sur les relations canado-américaines que les conservateurs ont réussi à mettre sur pied tiendra également sa première réunion. Nous espérons voir Justin Trudeau souligner les nombreuses préoccupations que le Comité étudiera auprès du président Biden. Il s’agit notamment de l’incapacité des libéraux de M. Trudeau à aborder les règles d’approvisionnement de la politique “Buy American”, les répercussions économiques de l’annulation du pipeline Keystone XL et la menace d’annulation du pipeline de la Ligne 5 sur nos deux pays, ainsi que des questions importantes comme les tarifs, la sécurité énergétique et l’environnement.

« Trop de Canadiens ont été abandonnés, avec des pertes d’emplois spécialisés causées par l’annulation du pipeline Keystone XL ainsi que la perte potentielle de plus d’emplois syndiqués et bien rémunérés si la Ligne 5 est annulée. Le premier ministre va-t-il souligner l’importance de ces projets pour notre sécurité énergétique et pour les milliers de Canadiens à travers le pays qui dépendent d’eux pour subvenir aux besoins de leurs familles — ou va-t-il encore abandonner les travailleurs du secteur énergétique » ?