13 mars 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – L’honorable Erin O’Toole, le ministre du Cabinet fantôme responsable des Affaires étrangères, et Dean Allison, le ministre du Cabinet fantôme responsable du Commerce international, ont fait une déclaration aujourd’hui à l’occasion de l’anniversaire d’un an de la tournée de Justin Trudeau d’usines métallurgiques pour promettre aux travailleurs qu’ils n’avaient pas à s’inquiéter de l’imposition de tarifs sur l’acier et l’aluminium :

« Il y a un an, Justin Trudeau faisait une tournée autopromotionnelle et disait aux Canadiens ‘ne nous énervons pas’ à l’idée de tarifs sur l’acier et l’aluminium , ‘tout va bien’. Quelques semaines plus tard, les États-Unis imposaient des tarifs sur l’acier et l’aluminium canadiens.

« Aujourd’hui, les Canadiens paient toujours pour les erreurs de Justin Trudeau. Les conséquences dévastatrices de ces tarifs obligent des entreprises à annuler des commandes, à réduire des quarts de travail et, dans certains cas, à mettre des travailleurs à pied. Le gouvernement libéral est en plein chaos et le premier ministre est miné par un scandale. Pendant ce temps, les Canadiens attendent un vrai plan pour mettre un terme à ces tarifs destructeurs.

« Quand Justin Trudeau a signé un nouvel accord commercial avec les États-Unis, il a échoué à négocier une exemption des tarifs sur l’acier et l’aluminium canadiens. D’autres pays comme la Chine, le Japon et l’Australie ont tous réussi à éliminer divers tarifs sur leurs produits. L’échec de Trudeau à éliminer les tarifs continue à nuire aux travailleurs canadiens et à la compétitivité de notre économie.

« Les entreprises locales luttent pour rester à flot, et les libéraux n’offrent pas de véritable soutien. Le gouvernement Trudeau va recueillir quelque 2 milliards de dollars en tarifs, mais très peu de cet argent sert à soutenir les travailleurs des petites et moyennes entreprises. La récente annonce de subventions de 100 millions de dollars ne vise que des projets permettant aux usines métallurgiques d’intensifier leurs opérations, de développer de nouvelles technologies ou de diversifier les marchés. C’est une solution provisoire insuffisante qui vise à détourner l’attention de l’échec de Justin Trudeau à éliminer les tarifs.

« Les Canadiens s’attendent à ce que leur gouvernement défende les travailleurs, leurs familles et les entreprises qui soutiennent nos communautés. Mais ce que nous avons est un premier ministre qui refuse d’assumer la responsabilité de diriger et de gouverner quand des milliers d’emplois sont à risque dans le secteur manufacturier. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de l’hon. Erin O’Toole, député
613-992-2792
[email protected]

Bureau de Dean Allison
613-995-2772
[email protected]