New Glasgow (Nouvelle-Écosse) — Peter MacKay a publié aujourd’hui la déclaration suivante :

« Après une longue réflexion et de nombreuses discussions avec ma famille, j’ai pris la décision difficile de ne pas me présenter lors de la prochaine élection fédérale en tant que candidat conservateur.

« Après avoir passé près de neuf mois comme candidat à la chefferie du parti, en pleine pandémie, en grande partie loin de ma famille et de mon emploi à temps plein, je dois maintenant concentrer mes efforts sur ces deux priorités.

« Il y a beaucoup de gens à qui je dois ma reconnaissance et mon éternelle gratitude. D’abord, et toujours, je dois exprimer ma reconnaissance à mon épouse Nazanin et à nos enfants, ainsi qu’à toute ma famille élargie, pour leur amour et leur soutien, leur patience et leur compréhension des exigences reliées à la vie politique.

« Je remercie les gens de Nova-Centre qui m’ont élu six fois pour les représenter en tant que député pendant les 18 ans que j’ai passés à Ottawa et qui m’ont accueilli chaleureusement à mon retour à la maison, en Nouvelle-Écosse. J’exprime également ma profonde reconnaissance à l’ACÉ et aux gens, trop nombreux pour qu’ils soient mentionnés, qui m’ont accompagné pendant ce parcours démocratique de participer à la course à la chefferie du parti.
                                                                                      
« Enfin, je suis à jamais reconnaissant aux innombrables Canadiens et Canadiennes de partout au pays qui ont donné leur temps, leur énergie et envoyé leurs dons pour nous soutenir, moi et le Parti conservateur, pendant la récente campagne prolongée à la chefferie.

« Plus tôt dans la journée, je me suis entretenu avec le chef du Parti conservateur, Erin O’Toole, pour l’informer de ma décision de ne pas me présenter lors de la prochaine élection.

« Je lui ai fait part de mon engagement permanent envers notre parti et de ma volonté de faire tout ce que je pourrai pour que la prochaine élection se traduise par une victoire conservatrice, avec le premier ministre Erin O’Toole à la tête du parti. J’ai hâte de travailler avec tous les conservateurs et toutes les conservatrices, comme je l’ai fait pendant 40 ans, pour vaincre ce gouvernement libéral. »