Pierre Paul-Hus, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Sécurité publique et de la Protection civile, ainsi que Glen Motz, ministre associé du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Sécurité publique et de la Protection civile émettent, aujourd’hui, la présente déclaration au sujet de Huawei et du réseau 5G du Canada :
 
« Cela fait des mois que les libéraux de Trudeau ignorent les agences de sécurité canadiennes et refusent de prendre position face à la participation potentielle de Huawei au réseau 5G du Canada pour des raisons politiques purement partisanes. Cela a mis le Canada hors-jeu vis-à-vis de nos alliés du G7, et met en danger l’avenir du système de renseignement Five Eyes.
 
« La même journée, une importante société de télécommunications a annoncé son désir de lancer un réseau 5G au Canada plus tard cette année, en se servant de Huawei Technologies, que les États-Unis ont accusés de 16 chefs d’inculpation, incluant ‘’complot visant à dérober des secrets d’entreprise’’. Ceci devrait inquiéter tous les Canadiens.
 
« Justin Trudeau et son gouvernement libéral doivent agir immédiatement pour préserver notre sécurité nationale ainsi que la vie privée des Canadiens et interdire à Huawei toute forme d’accès au réseau 5G du Canada. »