La chef de l’opposition officielle et chef du Parti conservateur, Rona Ambrose, en compagnie du porte-parole sur les affaires étrangères Tony Clement et de la leader adjointe au Sénat Yonah Martin, a fait la déclaration suivante aujourd’hui au sujet de la condamnation du citoyen canadien Hyeon Soo Lim en Corée du Nord. « L’arrestation du pasteur Lim est un affront à la croyance des Canadiens envers la liberté de religion, et cette condamnation par le gouvernement nord-coréen défie toute compréhension raisonnable de l’application régulière de la loi, de l’équité des procès ou de la primauté du droit, a dit Rona Ambrose. Sa condamnation choque le sens de la justice des Canadiens. Nous la condamnons sans réserve, et le gouvernement a notre plein soutien pour toute mesure qu’il pourrait prendre afin d’assurer la libération du pasteur Lim et son retour dans sa famille et sa congrégation ici au Canada. » « Le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour assurer la libération immédiate du pasteur Lim. Par l’intermédiaire de son ministère basé à Toronto, le pasteur Lim travaille sans relâche et avec une immense compassion pour aider la population nord-coréenne, sévèrement opprimée, et défend vivement le rétablissement de réfugiés nord-coréens au Canada, a dit Tony Clement. Cette condamnation est l’œuvre d’une dictature cruelle et injuste, qui inflige à son propre peuple d’horribles violations des droits de la personne et menace le reste du monde avec ses dangereuses ambitions nucléaires. » « Depuis vingt ans, le pasteur Lim s’est rendu en Corée du Nord à plus de cent reprises afin de soutenir des projets humanitaires parrainés par son église, notamment en distribuant des tonnes de nourriture et des vêtements dont la population a absolument besoin. De plus, ses efforts aident à construire et à rénover des écoles et des hôpitaux, et à prendre soin de milliers d’orphelins et de citoyens âgés infirmes, a dit la sénatrice Martin. Je connais le pasteur Lim depuis plusieurs années et je sais que c’est un homme extrêmement respecté, qui a un grand esprit humanitaire. J’exhorte le gouvernement à aider à assurer son retour chez lui, auprès de sa famille et de sa communauté. » Mme Ambrose, M. Clement et Mme Martin ont conclu en disant : « Nous attendons le jour où la Corée du Nord embrassera les valeurs que le Canada partage avec tous les peuples qui chérissent la liberté, et se joindra à la communauté internationale afin d’assurer paix et prospérité à tous. »