Les libéraux de Justin Trudeau ne respectent pas les règles que chacun d’entre nous est tenu de respecter…

Les médias rapportent qu’un député libéral de Justin Trudeau, Sven Spengemann, n’a pas divulgué son poste d’administrateur de la jeune entreprise de cannabis Andean Farm and Pharma Corp. L’entreprise a été cofondée par un apparatchik libéral, Dan Veniez.

Le copinage corporatif est devenu trop courant sous Justin Trudeau. Il n’est pas surprenant que M. Spengemann ait cru pouvoir s’en tirer après que Justin Trudeau se soit plié à la volonté des lobbyistes de SNC-Lavalin.

Il est évident que les libéraux de Justin Trudeau ne respectent pas les mêmes règles que chacun d’entre nous est tenu de respecter.

Justin Trudeau et ses candidats libéraux n’ont aucun respect pour les règles et il est clair qu’on ne peut lui faire confiance. S’il est réélu, il continuera d’enfreindre les lois et d’accorder un accès privilégié aux libéraux et aux lobbyistes d’entreprise.

Sous la gouverne du premier ministre Andrew Scheer, la corruption prendra fin à Ottawa. Cela commencera par une enquête judiciaire sur le scandale de corruption SNC-Lavalin et l’adoption de la Loi anti-obstruction, permettant à la GRC d’avoir accès à de l’information protégée par le secret du Cabinet.

Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer défendra la primauté du droit, respectera nos institutions démocratiques et aidera tous les Canadiens à améliorer leur quotidien.