Le dernier scandale de Trudeau

Mise à jour:

Les libéraux ont bloqué les motions conservatrice et néo-démocrate pour amener de la transparence et de l'imputabilité dans l'affaire SNC-Lavalin.

Après la rencontre du comité de la Justice, là où les libéraux ont bloqué toutes les tentatives d'imputabilité, c'est clair qu’il y a un camouflage en cours, par Justin Trudeau.

Justin Trudeau se retrouve à nouveau dans un scandale.

Et celui-ci semble être le plus accablant jusqu'à maintenant.

Nous avons appris que le bureau de Justin Trudeau a tenté de faire pression sur Jody Wilson-Raybould, quand elle était ministre de la Justice, pour qu'elle intervienne dans une poursuite pour fraude et corruption contre le Groupe SNC-Lavalin.

Cela suggère que le bureau du premier ministre s'est livré à une tentative d'ingérence dans une poursuite criminelle.

Il semble que Jody Wilson-Raybould a été CONGÉDIÉE pour avoir refusé de se soumettre aux demandes contraires à l'éthique de Trudeau.

C'est grave plusieurs niveaux.

Depuis, la ministre Wilson-Raybould a démissionné du cabinet de Justin Trudeau, mais on l'empêche de raconter son histoire en raison de son secret professionnel avocat client.

Les conservateurs demandent à Trudeau de renoncer au privilège avocat client et de laisser madame Wilson-Raybould donner sa version de l'histoire.

Plus longtemps il refusera, plus il aura l'air coupable.

C'est clair, la seule manière de mettre fin à ce comportement contraire à l'éthique,  est de vaincre Justin Trudeau lors de la prochaine élection.

Signez ci-dessous si vous êtes avec nous :

Autorisé par l'Agent principal du Parti conservateur du Canada   Politique de confidentialité.