Qu’est-ce qui peut bien être profitable à l’État avec le retour des combattants de l’État islamique ? !

MISE À JOUR – 11 mai 2018

Un terroriste de l’État islamique qui est revenu au Canada a récemment accordé une entrevue au podcast Califat du New York Times.

Dans ce podcast, Abu Huzaifa indique qu’il a travaillé pour l’État islamique en Syrie ou il appliquait la charia.

Il s’est vanté d’avoir été éclaboussé de sang en fouettant brutalement des gens qui n’avaient pas respecté leurs lois, et il admet fièrement avoir assassiné des prisonniers du groupe État islamique.

Il a même affirmé « qu’il savait qu’il ne serait même pas tenu responsable ».

Cet homme aurait été vu en train de marcher librement dans les rues de Toronto, bien qu’il ait admis publiquement s’être joint à un groupe terroriste.

Trudeau doit agir pour protéger les Canadiens, et jeter ce terroriste en prison !

Les hommes et les femmes en uniforme mettent leur vie en danger dans la lutte contre l’État islamique - et nous sommes en train de gagner !

Maintenant que l’État islamique est en déroute, plusieurs de leurs combattants tentent de retourner chez eux - incluant ici au Canada.

Ce sont des gens qui ont pris l’avion pour combattre une organisation terroriste qui commet les pires atrocités qu’on puisse imaginer. Un rapport de 2015 a déjà confirmé que les combattants de l’État islamique ont commencé à rentrer au Canada, et que plusieurs autres sont en route.

Maintenant les libéraux semblent accueillir le retour des combattants de l’État islamique au Canada et ils proposent « un programme de réintégration » et des services de soutien pour eux.

Soyons clairs : Ces individus se sont joints à un groupe terroriste et ont combattu le Canada et nos alliés.

Ils doivent être traduits en justice et traités avec toute la rigueur que permet la loi.

Signez ici si vous êtes d’accord :

Autorisé par l'Agent principal du Parti conservateur du Canada   Politique de confidentialité.