Justin Trudeau : pas celui qu’il prétendait être

En 2015, Justin Trudeau a dit qu’il serait différent.

Il a dit qu’il serait responsable et éthique.

Au contraire, il a utilisé le pouvoir de son bureau pour récompenser ses partisans et punir ses critiques.

Les nominations partisanes, la corruption, la politique de « payer pour jouer  » et le favoritisme ont été trop fréquents:

  • Le ministre des Pêches de Justin Trudeau a donné des contrats gouvernementaux à ses proches.
  • Le ministre des Finances de Trudeau a caché une villa secrète dans le sud de la France.
  • Justin Trudeau a voyagé illégalement sur l’île privée d’un lobbyiste milliardaire et.
  • Le premier ministre est maintenant reconnu coupable de tentative d’ingérence dans une poursuite criminelle au nom de SNC-Lavalin.

Justin Trudeau n’est pas celui qu’il prétendait être!

Seul Andrew Scheer peut l’arrêter.

Engagez-vous à voter pour Andrew en signant ci-dessous!

Autorisé par l'Agent principal du Parti conservateur du Canada. Politique de confidentialité.