Migrants illégaux à la frontière

Depuis le texto #bienvenueauCanada de Justin Trudeau l'an passé, plus de 30 000 personnes ont franchi illégalement la frontière et sont entrées au Canada.

Les temps d'attente ont grimpé en flèche et la situation a engendré des retards considérables dans le système d'immigration canadien.

Justin Trudeau a terriblement mal géré cette crise.

Le statut de 65 % des personnes qui ont franchi illégalement nos frontières en 2017-2018 était légal aux États-Unis avant leur entrée illégale au Canada.

Toutefois, seulement 0,5 % des personnes qui ont franchi illégalement nos frontières ont été déportées!

Et ce, en dépit des fausses affirmations du ministre Blair voulant « qu'une majorité écrasante de ces personnes soit repartie ».

Il est tout à fait ahurissant que Justin Trudeau choisisse d'accorder la priorité à ces personnes plutôt qu'aux personnes qui fuient Daesh ou qu'aux réfugiées rohingyas victimes d'un génocide.

Nous avons besoin d'un système empreint de compassion et qui travaille pour les personnes qui en ont un besoin urgent.

Mais en réalité, en n'agissant pas, Trudeau n'a fait qu'aggraver la situation et il l'a rendue permanente.

Il est plus que temps que les libéraux de Trudeau présentent un plan pour réparer ce gâchis.

Signez ici si vous êtes d’accord :

Autorisé par l'Agent principal du Parti conservateur du Canada   Politique de confidentialité.