Le Canada d’abord

Des dizaines de milliers de travailleurs de l’automobile ont été licenciés et des centaines de milliers de travailleurs du secteur de l’énergie ont perdu leurs emplois.

Trop de gens sont au bord du gouffre et vivent leur désespoir en silence.

Une partie du problème est due au gouvernement tentaculaire, qui signe des accords commerciaux minables avec des pays comme la Chine.

Ou qui tue des industries entières, comme le secteur de l’énergie, en les « éliminant progressivement » par une surréglementation.

Mais une partie du problème est également liée aux grandes entreprises.

Les entreprises et les courtiers du pouvoir financier qui se soucient davantage de leurs actionnaires que de leurs employés, et qui aiment les accords commerciaux qui leur permettent d’accéder à une main-d’œuvre bon marché.

>Les conservateurs vont présenter une stratégie économique qui place le Canada d’abord, qui ne s’adresse pas aux élites et aux intérêts particuliers, mais qui se bat pour les travailleurs canadiens.

Nous avons besoin de faire davantage que de créer de la richesse.

Nous avons besoin de politiques qui prévoient des salaires plus élevés et de bons emplois pour tous les Canadiens et Canadiennes.

Signez ci-dessous si vous pensez que nous devrions placer le Canada d’abord :

Autorisé par l'Agent principal du Parti conservateur du Canada. Politique de confidentialité.