Campagne de salissage libérale

Dès que les libéraux font face à des questions ou des critiques légitimes, leurs « voies ensoleillées » ou leurs « politiques positives » disparaissent et ils reviennent toujours à leurs vieilles habitudes.

C’est le retour des attaques sans fondement, des campagnes de peur, et des injures.

Alors que nous nous approchons de la prochaine élection, ça empire :

Quand notre chef adjointe Lisa Raitt a questionné Bill Morneau, lui demandant pourquoi leur gouvernement avait échoué quand il s’agit d’être à la hauteur de leur rhétorique féministe, il l’a traité de Néandertal. 

  • Quand notre député Todd Doherty a, à juste titre, questionné Justin Trudeau à propos de l’éthique de son gouvernement, Trudeau lui a dit qu’il est dégoûtant.
  • Quand Lisa MacLeod, ministre du Cabinet de l’Ontario, était préoccupée par la crise frontalière de Trudeau, par les pressions et les coûts imposés au système d’immigration de la province, le ministre de l’Immigration Ahmed Hussen l’a traité de non-Canadienne.
  • Quand notre député Bob Saroya a questionné Bill Blair à propos de la crise à notre frontière, Blair a accusé les conservateurs de vouloir mettre des bébés dans des cages.
  • Et la semaine dernière, quand notre députée Lisa Raitt questionnait Justin Trudeau, il l’a traitée de chasseuse d’ambulances.

Vous avez que les libéraux sont à court d’arguments quand ils commencent injustement à salir votre réputation et à vous insulter.

Quand les libéraux calomnient et essaient de faire taire quiconque est en désaccord avec eux, les conservateurs du Canada vont continuer de défendre les dossiers qui comptent pour vous !

Signez ci-dessous si vous êtes avec nous !

Autorisé par l'Agent principal du Parti conservateur du Canada   Politique de confidentialité.