Calgary Signal Hill

Ron Liepert

Ron Liepert détient une vaste expérience tant dans le secteur privé que dans le secteur public.

M. Liepert déménage en Alberta en 1971, et s’inscrit à la Columbia School of Broadcasting. Après avoir obtenu son diplôme, il est journaliste à la télévision et à la radio à Edmonton pendant huit ans.

En 1980, le premier ministre Peter Lougheed lui offre le poste d’attaché de presse, qu’il occupe jusqu’en 1985. À titre d’attaché de presse, Ron participe à de nombreuses conférences fédérales-provinciales. Il est notamment aux côtés du premier ministre lors de l’Accord constitutionnel de 1982 et lors des négociations sur l’énergie au début des années 1980. Après le départ à la retraite du premier ministre Lougheed, il occupe le poste de directeur commercial des opérations de l’Ouest des États-Unis à Los Angeles pour Développement économique Alberta de 1986 à 1991.

En 1991, M. Liepert se joint à Telus et fait partie de l’équipe qui effectue l’achat d’ED TEL et la fusion avec BC TEL. Il fait aussi partie de l’équipe chargée de changer le nom AGT pour Telus. De 2000 à 2004, il dirige une société d’experts-conseils en relations publiques et en communications et exploite une garderie au centre-ville de Calgary.

De retour en politique en 2004, M. Liepert se présente dans la circonscription provinciale de Calgary Ouest et remporte l’élection. Il est membre de l’Assemblée législative de l’Alberta de 2004 à 2012 et est notamment ministre de l’Éducation, ministre de l’Énergie et ministre des Finances.

En tant que ministre de l’Éducation, M. Liepert négocie une convention collective quinquennale avec l’Alberta Teachers Association et résout une fois pour toutes la question du passif non capitalisé du régime de retraite.

À titre de ministre de l’Énergie de l’Alberta, M. Liepert effectue un examen de la compétitivité de l’industrie pétrolière et gazière qui permet de régler des problèmes liés à la structure de redevance de la province. Il amorce le processus de simplification du processus réglementaire, qui mène à la création d’un seul organisme de réglementation pour l’exploitation pétrolière et gazière. Pendant son mandat, la province négocie aussi le contrat menant à la construction de la première usine de valorisation du pétrole lourd au titre du programme de redevance pétrolière en nature de la province.

En sa capacité de ministre des Finances, M. Liepert supervise le budget du gouvernement de l’Alberta déposé au printemps 2012. Il ne sollicite pas de nouveau mandat lors de l’élection provinciale de 2012.

En 2014, M. Liepert se présente à la course à l’investiture de la nouvelle circonscription de Calgary—Signal Hill pour le Parti conservateur du Canada, et est choisi par les membres du parti en avril 2014 pour être le candidat conservateur de la circonscription lors des prochaines élections générales. Il remporte l’élection fédérale de 2015 avec l’un des taux d’appui les plus élevés au pays et est nommé par le chef de l’opposition au poste de vice-président du Comité permanent des finances. Il occupe ce poste pendant deux ans. Actuellement, il est membre du Comité permanent des transports.

M. Liepert a été directeur du club de golf Pinebrook de Calgary et de la Slopes Community Association. Il est un bénévole engagé dans son milieu et consacre du temps à de nombreuses initiatives communautaires, dont l’organisation de campagnes de financement et de soupers avec des célébrités sportives.

M. Liepert et sa femme, Linda, habitent dans la circonscription de Calgary—Signal Hill depuis plus de 20 ans.