Un nouveau gouvernement conservateur va prendre des mesures pour empêcher les abus de pouvoir

Aujourd’hui, dans la circonscription de Papineau de Justin Trudeau, le chef conservateur Andrew Scheer a annoncé qu’un nouveau gouvernement conservateur va lancer une enquête judiciaire sur le scandale de corruption SNC-Lavalin.

Un nouveau gouvernement conservateur va présenter la Loi anti-obstruction afin de permettre à la GRC d’accéder à l’information protégée par la confidentialité du cabinet en faisant une demande à la Cour suprême du Canada. Cela empêchera les politiciens corrompus de se cacher derrière la confidentialité du cabinet pour échapper aux enquêtes policières.

Comme l’ont confirmé des heures de témoignages parlementaires, des conversations enregistrées et le verdict de culpabilité du commissaire à l’éthique, Trudeau et son bureau se sont ingérés dans la poursuite criminelle de SNC-Lavalin en tentant « de contourner, de miner et de finir par tenter de discréditer » l’ancienne procureure générale Jody Wilson-Raybould.

Cependant, jusqu’à aujourd’hui, Trudeau refuse de lever la confidentialité du cabinet, gardant d’importants détails du scandale secrets et empêchant des témoins clés, dont Mme Wilson-Raybould, de fournir des preuves.

« Justin Trudeau ne cesse de cacher son rôle dans le scandale de corruption SNC-Lavalin, a dit Andrew Scheer. Il a bloqué trois enquêtes parlementaires et refusé de coopérer avec le commissaire à l’éthique, et il empêche actuellement la GRC d’obtenir des preuves. Comme premier ministre, je vais instituer une enquête judiciaire pour que les Canadiens aient enfin les réponses qu’ils méritent. »

« Un premier ministre corrompu ne pourra plus cacher ses propres fautes, a dit Andrew Scheer. Ces mesures vont protéger notre démocratie contre la volonté des politiciens mal intentionnés et sans scrupules. Justin Trudeau a réussi jusqu’à maintenant à éviter les conséquences du scandale de corruption SNC-Lavalin, mais la population canadienne va rendre son verdict le 21 octobre. »

FAITS :

  • En 2017, Justin Trudeau a été le tout premier ministre de l’histoire du Canada à être reconnu coupable d’infraction aux lois sur l’éthique parce qu’il a accepté des vacances de la part d’un lobbyiste. En août, il a de nouveau été reconnu coupable pour son rôle dans le scandale de corruption SNC-Lavalin.
  • Trudeau a abusé du pouvoir de ses fonctions pour empêcher deux enquêtes distinctes du Comité à l’éthique et une enquête du Comité de la justice.
  • Dans son rapport final, Trudeau II, le commissaire à l’éthique Mario Dion écrit : « Pendant cette enquête, neuf témoins ont dit à notre bureau qu’ils avaient de l’information qu’ils croyaient être pertinente, mais qu’elle ne pouvait pas être divulguée parce que, selon eux, elle révélerait un secret du Bureau du Conseil privé et dépasserait la portée du décret 2019-0105. »
  • Juste avant les élections, les Canadiens ont appris que la GRC ne peut pas faire enquête sur une possible entrave à la justice parce que Trudeau refuse de lever la confidentialité du cabinet.

LE PLAN D’ANDREW SCHEER POUR AMÉLIORER VOTRE QUOTIDIEN :

  • Abolir la taxe sur le carbone de Trudeau, réduisant le coût des produits de tous les jours comme l’essence, l’épicerie et le chauffage résidentiel.
  • Créer la Baisse d’impôt pour tous, permettant à un couple d’économiser 850 $.
  • Éliminer la TPS des coûts du chauffage résidentiel, permettant à votre famille d’économiser 107 $ par année.
  • Offrir le Crédit d’impôt pour le transport en commun vert, permettant à une famille de quatre d’économiser jusqu’à 1 000 $.
  • Rendre les prestations de maternité libres d’impôt, remettant jusqu’à 4 000 $ dans les poches des nouveaux parents.
  • Offrir le Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants, permettant aux parents de réclamer jusqu’à 1 000 $ pour les activités sportives de leurs enfants.
  • Offrir le Crédit d’impôt pour les activités d’art et d’apprentissage des enfants, permettant aux parents de réclamer jusqu’à 500 $ pour les programmes d’art et d’apprentissage.
  • Augmenter le Crédit en raison de l’âge, aidant les Canadiens à plus faible revenu et permettant à un couple d’aînés d’économiser jusqu’à 300 $.
  • Bonifier les REEE, aidant les parents à avoir plus d’argent pour les études de leurs enfants.

Documentation de soutien :

Document d’information

Rapport du directeur parlementaire du budget indépendant