Les libéraux de Trudeau mettent la propriété domiciliaire encore plus hors de portée

Aujourd’hui, le chef conservateur Andrew Scheer a annoncé qu’un nouveau gouvernement conservateur prendra quatre nouvelles mesures pour qu’il soit plus facile pour les Canadiens d’acheter une première habitation.

« Avec son manque de jugement et ses hausses d’impôt, Justin Trudeau met le rêve de la propriété domiciliaire encore plus hors de portée pour de nombreux Canadiens, en particulier les jeunes, a dit Andrew Scheer. Comme premier ministre, je vais changer ses mauvaises politiques et chercher à mettre plus de propriétés sur le marché afin d’en réduire le prix. »

Comme premier ministre, Andrew Scheer va :

  1. Modifier le test de résistance pour les hypothèques afin d’assurer que les acheteurs d’une première habitation ne sont pas inutilement empêchés de contracter une hypothèque, et travailler avec le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) pour éliminer le test de résistance pour les renouvellements d’hypothèque afin d’offrir plus d’options aux propriétaires.
  2. Augmenter la période d’amortissement maximale des hypothèques assurées à 30 ans pour les acheteurs d’une première habitation afin de réduire les paiements mensuels.
  3. Mener une enquête sur le blanchiment d’argent dans le secteur immobilier et travailler avec nos partenaires pour supprimer les pratiques corrompues qui augmentent le prix des propriétés.
  4. Rendre les terrains fédéraux excédentaires disponibles pour le développement immobilier afin d’augmenter le nombre de propriétés en marché.

Les conservateurs du Canada savent que le gouvernement a un rôle important à jouer pour que l’accès à la propriété soit à la portée d’un plus grand nombre de Canadiens. Quand vous travaillez fort, épargnez et investissez dans votre avenir, le gouvernement devrait vous aider – pas le contraire.

FAITS

  • De nouvelles données indiquent que les plus jeunes acheteurs sont les plus durement touchés par le test de résistance les hypothèques des libéraux de Trudeau.
  • Le dernier « incitatif » de Justin Trudeau pour les acheteurs comprend tellement de conditions que la plupart des premiers acheteurs sont exclus. En outre, il ne cible que certaines villes.
  • Pour le moment, plus de 80 pour cent des familles de la classe moyenne paient 800 $ de plus en impôt qu’en 2015, chaque année. Le coût du logement continue à grimper en flèche, et la taxe sur le carbone fait en sorte que les nécessités de tous les jours comme l’essence, l’épicerie et le chauffage résidentiel coûtent de plus en plus cher. Il est plus difficile que jamais d’épargner pour une mise de fonds ou les paiements mensuels.
  • Justin Trudeau montre qu’on ne peut pas lui faire confiance pour aider les Canadiens à améliorer leur quotidien. S’il gouverne quatre autres années, sa taxe sur le carbone va coûter des centaines de dollars par année aux Canadiens. La vie coûte déjà assez cher pour les familles canadiennes sans que Justin Trudeau empire les choses.

LE PLAN D’ANDREW SCHEER POUR VOUS AIDER À AMÉLIORER VOTRE QUOTIDIEN :

  • Abolir la taxe sur le carbone de Trudeau, réduisant ainsi le coût des nécessités de tous les jours comme l’essence, l’épicerie et le chauffage résidentiel.
  • Créer la Baisse d’Impôt Pour Tous, permettant à un couple moyen d’économiser 850 $.
  • Supprimer la TPS des factures de chauffage résidentiel, permettant à votre famille d’économiser 107 $ par année.
  • Créer le Crédit d’impôt pour le transport en commun vert, permettant à une famille de quatre d’économiser jusqu’à 1 000 $.
  • Rendre les prestations de maternité libres d’impôt, remettant jusqu’à 4 000 $ dans les poches des nouveaux parents.
  • Créer le Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants, permettant aux parents de réclamer jusqu’à 1 000 $ pour les activités sportives de leurs enfants.
  • Créer le Crédit d’impôt pour les activités d’art et d’apprentissage des enfants, permettant aux parents de réclamer jusqu’à 500 $ pour les programmes d’art et d’apprentissage de leurs enfants.
  • Augmenter le Crédit en raison de l’âge, ce qui bénéficiera le plus aux aînés à plus faible revenu et donnera à un couple jusqu’à 300 $.
  • Bonifier la cotisation du gouvernement aux REEE de 50 pour cent, aidant les parents à avoir plus d’argent pour les études de leurs enfants. Pour certains, ça pourrait représenter 540 $ de plus.

DOCUMENTATION DE SOUTIEN

Document d’information

Rapport du directeur parlementaire du budget indépendant