Le nouveau crédit d’impôt permettra aux Canadiens d’économiser jusqu’à 3 800 $ sur les rénovations domiciliaires vertes

Le chef conservateur Andrew Scheer était à Potvin & Bouchard aujourd’hui, pour présenter le Crédit d’impôt pour les rénovations écoresponsables proposé par les conservateurs, un programme de deux ans visant à encourager les propriétaires à rénover leur habitation de façon à réduire leurs factures énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre.

Les Canadiens seront admissibles à un crédit d’impôt de 20 % dans leur déclaration de revenus pour les améliorations écologiques à leur habitation de plus de 1 000 $, jusqu’à concurrence de 20 000 $. Cela leur permettra d’économiser jusqu’à 3 800 $ sur les rénovations, chaque année.

Les améliorations admissibles seront entre autres :

  • L’installation d’isolant de haute qualité ;
  • Les investissements dans des chaudières à forte efficacité énergétique ;
  • Le remplacement de portes et de fenêtres par des modèles plus efficients ;
  • L’amélioration des systèmes de ventilation, de chauffage et de refroidissement ;
  • L’installation de panneaux solaires.

En 2017, les bâtiments représentaient 12 % des émissions du Canada.

« Aucun plan environnemental n’est complet sans des mesures sérieuses pour lutter contre les émissions des bâtiments, a dit Andrew Scheer. Notre crédit d’impôt pour les rénovations écoresponsables va aider à réduire ces émissions et à lutter contre les changements climatiques, tout en mettant plus d’argent dans les poches des Canadiens pour qu’ils puissent améliorer leur quotidien. »

Cette mesure est l’une des 55 politiques de notre plan environnemental, Un vrai plan pour protéger notre environnement,présenté plus tôt cette année. C’est un plan réaliste qui établit un équilibre entre l’obligation du Canada de lutter contre les changements climatiques et la promesse fondamentale des conservateurs de mettre plus d’argent dans les poches des Canadiens pour qu’ils puissent améliorer leur quotidien.

FAITS:

  • La soi-disant politique environnementale phare de Justin Trudeau n’est en réalité pas une politique environnementale. Sa taxe sur le carbone donne un répit aux gros pollueurs et punit les Canadiens parce qu’ils se rendent au travail et chauffent leur maison.
  • Les familles et les petites entreprises canadiennes paient 92 % de la taxe sur le carbone de Justin Trudeau, alors que les gros pollueurs n’en paient que 8 %.
  • Justin Trudeau et sa ministre de l’Environnement ont confirmé qu’une augmentation de la taxe sur le carbone est prévue, et le Parti conservateur a fait une recherche afin de déterminer combien elle coûtera à un ménage canadien moyen. À 102 $ la tonne, la taxe sur le carbone de Trudeau :
    • Augmentera le coût du gaz naturel de 469 $ par année.
    • Ajoutera 31 cents au litre d’essence.
    • Ça veut dire que nous allons payer 2 $ pour un litre d’essence si les libéraux de Trudeau sont réélus. Ce sont les Canadiens qui supportent le coût de la taxe sur le carbone de Justin Trudeau.
  • En Ontario, la taxe sur le carbone, cinq fois supérieure à ce qu’elle est actuellement, vous coûterait 1 151 $.
  • Au Nouveau-Brunswick, la taxe sur le carbone, cinq fois supérieure à ce qu’elle est actuellement, vous coûterait 959 $.
  • Au Manitoba, la taxe sur le carbone, cinq fois supérieure à ce qu’elle est actuellement, vous coûterait 1 116 $.
  • En Saskatchewan, la taxe sur le carbone, cinq fois supérieure à ce qu’elle est actuellement, vous coûterait 1 930 $.
  • En Alberta, la taxe sur le carbone, cinq fois supérieure à ce qu’elle est actuellement, vous coûterait 2 002 $.

Le plan d’Andrew Scheer pour améliorer votre quotidien :

  • Abolir la taxe sur le carbone de Trudeau, réduisant le coût des produits de tous les jours comme l’essence, l’épicerie et le chauffage résidentiel.
  • Créer la Baisse d’Impôt Pour Tous, permettant à un couple d’économiser 850 $.
  • Éliminer la TPS des coûts du chauffage résidentiel, permettant à votre famille d’économiser 107 $ par année.
  • Offrir le Crédit d’impôt pour le transport en commun vert, permettant à une famille de quatre d’économiser jusqu’à 1 000 $.
  • Rendre les prestations de maternité libres d’impôt, remettant jusqu’à 4 000 $ dans les poches des nouveaux parents.
  • Offrir le Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants, permettant aux parents de réclamer jusqu’à 1 000 $ pour les activités sportives de leurs enfants.
  • Offrir le Crédit d’impôt pour les activités d’art et d’apprentissage des enfants, permettant aux parents de réclamer jusqu’à 500 $ pour les programmes d’art et d’apprentissage.
  • Augmenter le Crédit en raison de l’âge, aidant les Canadiens à plus faible revenu et permettant à un couple d’aînés d’économiser jusqu’à 300 $.
  • Bonifier les REEE, aidant les parents à avoir plus d’argent pour les études de leurs enfants.

Documentation de soutien :

Document d’information

Rapport du directeur parlementaire du budget indépendant