Les discours du Trône libéral manque de précisions sur des questions d’intérêt national vitales

2015/12/05

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA – Le porte-parole du Parti conservateur sur les affaires étrangères, Tony Clement, a dit aujourd’hui qu’il manque de nombreux détails dans le discours du Trône du gouvernement libéral sur l’engagement du Canada envers de nombreux enjeux, notamment nos relations avec Israël et l’Iran.

« Il est décevant de constater que les Libéraux n’ont pu donner aux Canadiens les réponses à de nombreuses questions d’une importance vitale pour notre intérêt national, a dit le député Clement. Le discours du Trône est une occasion de montrer clairement comment les choses vont se dérouler, mais nous attendons aujourd’hui de savoir quelle sera l’orientation du Canada sur de nombreux enjeux majeurs. »

M. Clement a dit qu’il n’y avait pas de précisions sur notre rôle dans la mission visant à combattre le groupe État islamique, et que nous devons nous demander ce que signifie une « force militaire plus petite et plus agile » pour notre capacité à soutenir pleinement nos alliés. Il n’y a toujours pas de réponse sur ce que voudra dire le « changement de ton » envers notre ami et allié Israël proposé par les Libéraux. Il a ajouté que les Canadiens sont toujours dans l’ignorance quant à l’intention des Libéraux de se « réengager » avec l’Iran. Le discours du Trône ne comprend aucune critique de l’agression et de l’annexion de l’Ukraine par la Russie, que le premier ministre a récemment qualifiées de simple « ingérence ».

« Malheureusement, le discours du Trône ne nous permet nullement de déterminer quelle sera la politique du Canada sur les affaires mondiales. Les Canadiens méritent ces précisions. Nos alliés et amis dans le monde entier ont besoin de ces précisions. Les Canadiens peuvent avoir l’assurance que le Parti conservateur va continuer à réclamer des réponses et à demander des comptes au gouvernement libéral », a dit M. Clement.

-30-

Share


Êtes-vous prêt à vous impliquer ?