Le Premier ministre Stephen Harper affirme que cette élection est une question de leadership

2015/08/02

Pour diffusion immédiate

OTTAWA – Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui le début de la 42e campagne électorale fédérale après sa rencontre avec le gouverneur général à Rideau Hall. Les Canadiens iront aux urnes le 19 octobre 2015.

« Cette élection est une question de leadership sur les enjeux majeurs qui préoccupent tous les Canadiens : l’économie et la sécurité de notre pays, a dit le Premier ministre. Compte tenu des importants enjeux auxquels le monde est confronté sur les plans de l’économie et de la sécurité, il est approprié que les Canadiens aient le temps de bien considérer les choix qui leur sont offerts. »

« Une élection nationale n’est pas un concours de popularité, a dit le Premier ministre Harper. C’est un choix sérieux entre une expérience concrète qui a fait ses preuves, et une approche dangereuse qui a déjà échoué et qui échoue encore dans d’autres pays. »

Alors que l’économie mondiale reste incertaine et instable, le Canada continue à afficher une bonne performance par rapport à d’autres pays du G7. « Notre bien-être dépend de l’économie, et le mauvais chef fera beaucoup de tort, a dit le Premier ministre Harper. Ce n’est pas le moment pour le genre de dangereux plans économiques qui causent tant de dommages ailleurs dans le monde. C’est le moment de maintenir le cap et de nous en tenir à notre plan. »

Sur la question de la sécurité nationale, le Premier ministre a souligné que Justin n’a pas l’expérience et la maturité requises pour gérer les menaces grandissantes posées par les terroristes djihadistes, ici au pays et à l’étranger. Il a également critiqué la politique étrangère idéologique de Thomas Mulcair, qui s’oppose à la mission du Canada contre le soi-disant État islamique et aux efforts que nous déployons pour aider l’Ukraine, qui lutte contre l’agression russe.

« Ce n’est pas le moment de la rectitude politique, de la gouvernance inexpérimentée ou du refus idéologique d’agir, a dit le Premier ministre Harper. C’est le moment d’affronter ceux qui nous menacent, avec une clarté morale, avec force et détermination. »

« Le 19 octobre, les Canadiens vont prendre une décision critique sur l’orientation de notre pays. Cette décision aura de vraies conséquences, a-t-il dit. Les Canadiens devront juger qui a l’expérience qui a fait ses preuves aujourd’hui pour assurer la force de notre économie et la sécurité de notre pays. »

-30-

Pour les médias, veuillez contacter :

Campagne nationale du Parti conservateur

(613) 755 – 2035

Share


Êtes-vous prêt à vous impliquer ?