Le gouvernement libéral refuse de défendre le secteur énergétique du Canada

2016/02/01

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – La semaine dernière, l’hon. Candice Bergen, la députée de Portage-Lisgar et porte-parole de l’opposition officielle sur les ressources naturelles, a présenté une motion demandant à tous les députés de soutenir le secteur énergétique, plus particulièrement le projet de pipeline Énergie Est. Malgré les milliers d’emplois et de possibilités économiques que ce projet pourrait créer dans ce secteur en difficulté, la motion a été défaite quand le gouvernement libéral a voté contre.

« Je suis très déçue que le premier ministre ait obligé son caucus à voter contre cette importante motion, a dit Mme Bergen. Une façon de faire s’installe au cabinet du premier ministre, et indique que ce gouvernement libéral ne comprend pas le rôle important que le secteur énergétique joue dans l’économie canadienne. Il va sans dire que tous les projets doivent faire l’objet d’un processus d’évaluation environnementale et communautaire. Mais l’incapacité du gouvernement à se lever pour dire qu’il soutient en principe cet élément d’infrastructure essentiel est non seulement décevante, mais inquiétante. »

La motion présentée par la députée Bergen n’était pas une mesure exécutoire. Elle visait à dire à l’industrie, aux hommes et aux femmes sans travail et aux investisseurs qui sont sceptiques quant au pétrole qu’en principe, le Canada soutient les pipelines.

« Les avantages potentiels d’Énergie Est se feraient ressentir partout au pays, a conclu Mme Bergen. Il y a des députés sur les banquettes du gouvernement, des députés comme Wayne Long, de Saint John – Rothesay, qui ont fait campagne sur cet enjeu en disant ‘Permettez-moi d’être très clair au sujet d’Énergie Est, Wayne Long est pour les pipelines et Wayne Long est pour Énergie Est…’, et qui ont été obligés par le premier ministre de voter contre. »

-30-

Share


Êtes-vous prêt à vous impliquer ?