Les plans de dépenses irresponsables du NPD


13 novembre 2012


Avec son Plan d’action économique, le gouvernement a un plan pour ramener le Canada à l’équilibre budgétaire en contrôlant les dépenses et en réalisant des économies.

Le NPD s’est systématiquement opposé à ce plan, exigeant des dépenses irresponsables qui feraient dérailler le processus de retour à l’équilibre budgétaire du Canada.

On peut voir ce contraste dans le rapport minoritaire qu’a présenté le NPD lors des consultations budgétaires du Comité des finances sur le dernier budget. (http://www.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?DocId=5322386&Mode=1&Parl=41&Ses=1&File=372&Language=F)

Le NPD a présenté une longue liste de nouvelles dépenses qui auraient coûté 56 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années.

Des propositions comme l’adoption de l’année de travail de 45 jours donnant droit à une année complète de prestations d’AE (4 milliards de dollars par année) ou l’augmentation substantielle des dépenses que le Canada consacre à l’aide étrangère (2 milliards de dollars) se traduiraient par de lourdes hausses du fardeau fiscal ou par la perte de tous les progrès réalisés afin de rétablir l’équilibre budgétaire.

Alors que tous les pays au monde sont aux prises avec des déficits hors de contrôle et des taux de chômage vertigineux, le Canada fait figure d’exception grâce aux décisions prises dans le cadre du Plan d’action économique. Si nous avions emprunté la voie préconisée par le NPD, nous serions aujourd’hui aux prises avec des déficits et un fardeau fiscal plus élevés, tout en ayant moins d’emplois et une croissance économique plus faible.

ToryTV
Important News | Nouvelles importantes
Contribute | Contribuer